Réflexologie et maladie d'Alzheimer, reflexion et experience

La réflexologie et la maladie d’Alzheimer

 

Patricia Torossian

Responsable Commission des Ecoles, directrice Ecole de Normandie, réflexologue et pédicure podologue

 

Marie Patricia, qu’est-ce qui vous a amené à travailler sur la maladie d’Alzheimer ?

Patricia C’est ma mère qui m’a inspirée et encouragée depuis le début de sa maladie en 2002.

Elle a été suivie par le Dr Moynot (76) et a pu rester chez elle jusqu’à son départ le soir de Noël 2009. Ma mère appréciant beaucoup les

stimulations des zones réflexes, j’ai utilisé les réflexologies plantaire et palmaire comme aide non médicamenteuse dans l’accompagnement

de la maladie.

Il faut savoir que la maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative entraînant un affaiblissement progressif des capacités cognitives

mais qui ne peut se résumer qu’à ces seules altérations. Elle se complique également de troubles psycho comportementaux plus ou moins

productifs, rendant difficile la prise en charge au quotidien, que ce soit à domicile ou en institution.

Ces troubles psychologiques ou du comportement ont des causes multiples, pouvant être biologiques psychologiques,socio

environnementales ou de cause indéterminée, dont il importe de comprendre le mécanisme avant d’en envisager le traitement.

 

Marie Comment avez-vous mené cette expérience ?

Patricia J’ai partagé cette piste de travail avec 10 élèves qui ont chacun pris un patient en charge durant 2 mois et sur 10 séances. Cette

expérience a pu être menée à l’hôpital de Oissel (CHU Rouen -76 ), notamment dans le service de psycho gériatrie. Après cette belle

expérience, un de mes élèves pratique la réflexologie au sein de cet hôpital.

 

Marie Quels protocoles avez-vous mis en place ?

Patricia Il a été nécessaire de prendre des précautions particulières comme : bien connaître la maladie et ce qu’elle n’est pas, avoir le

diagnostic médical, garder en mémoire que chacun va réagir selon son histoire, son passé et ses possibilités du moment. Avoir une attitude

rassurante, être vigilant et patient sont des qualités indispensables, d’autant que les patients peuvent refuser une séance, auquel cas il

convient de ne pas insister et de revenir une autre fois.

Objectifs .

désamorcer le système de stress+++ . technique de relaxation

. ramener pieds et corps à la détente . zones de tête (libération tensions nerveuses)

. redonner confiance dans le monde extérieur car la maladie fait perdre pied 

zones respiratoires (l’oxygénation du cerveau  dépend des poumons)

. rééquilibrer le système neuro endocrinien . zones de cœur (l’émotionnel touche beaucoup la circulation du cœur

. zones digestives perturbées dans les états de tension émotionnelle

. système hormonal. plexus hypogastrique, plexus solaire et diaphr.

 

Marie Quels résultats avez-vous obtenu ?

Patricia Un apaisement presque immédiat, une désactivation du stress et de l’anxiété un contact sécurisant (ex. d’une personne qui ne sortait

pas de sa chambre et qui, après les séances, s'est mise à sortir). On a pu noter également une mise en confiance… Un contact renoué à travers

la séance de réflexologie permet de communiquer autrement : être relié, c’est exister !

Ce qui est important, c’est de donner un rapport d’écoute, de paroles et de partage. A long terme, ce travail d’accompagnement permet de :

. lutter contre l’isolement affectif

. soulager la douleur

. diminuer les crises d’angoisse

. améliorer les troubles de l’humeur, l’irritabilité, l’apathie, les troubles du sommeil…

. contribuer à sauvegarder l’estime que le patient a de lui-même et de ses sensations

. inviter la famille à participer à prendre le relais pour recréer ou renforcer des liens.

 

Merci à Patricia et à son équipe pour cette belle démarche qui met en évidence l’intérêt de notre travail dans la prise en charge globale de la

personne en souffrance mais également dans l’accompagnement des familles et des proches qui peuvent s’approprier quelques outils

pour maintenir le lien avec leur malade. Nous savons tous combien il est difficile de mener à bien des études scientifiques dans un

domaine qui ne l’est pas… Néanmoins nous avons à réfléchir à ce qui pourrait être mis en place afin de renforcer notre crédibilité.

 

Catégories : Etudes cliniques sur les bienfaits de la réflexologie

Écrire commentaire

Commentaires: 0