La Réflexologie Plantaire

La réflexologie plantaire est une thérapie manuelle, douce, naturelle et efficace. Elle vise à mobiliser les processus d’auto-guérison du corps. Elle se pratique en exerçant une pression soutenue avec le bout des doigts, afin de stimuler les zones réflexes situées sur les pieds (chaque pied contient plus de 7 200 terminaisons nerveuses). Chaque zone réflexe correspond à un organe, une glande, une partie du corps ou à des fonctions organiques.

Et donc pour nos sportifs ?

La réflexologie offre un accompagnement naturel aux sportifs. Au-delà de l’aspect préventif de la santé (les membres inférieurs sont beaucoup sollicités), c’est une méthode de préparation physique et mentale qui va aider le sportif à l’effort pour une meilleure endurance et de meilleures performances.

En rééquilibrant les différents systèmes de l’organisme, elle dynamise le corps et libère la respiration. À la veille des compétitions, la réflexologie plantaire est une alliée pour le sommeil en travaillant sur les zones réflexes des systèmes nerveux et endocriniens.

C’est également une aide précieuse à la récupération. En travaillant sur les zones réflexes douloureuses, elle peut aider à la réparation de microtraumatismes, et surtout à évacuer les toxines engendrées par le travail musculaire (par l’intermédiaire du système lymphatique).
Elle peut aussi diminuer considérablement les crampes, les tendinites, les courbatures et les sensations de brûlures dans les membres.

Après l’effort, différentes zones réflexes sont travaillées :

- Le foie, station d’épuration du corps humain, qui détoxifie le sang, zone réflexe importante, pour purger le corps des toxines emmagasinées par des efforts répétés et intenses ;
- Les reins, qui représentent un filtre et participent au même titre que le foie à l’épuration des déchets de l’organisme ;
- Le cœur, qui permet de mieux récupérer et d’avoir une amplitude cardiaque accrue ;
- Le système lymphatique, qui draine et purifie le corps, mais joue aussi un rôle dans l’apport en calcium au niveau musculaire (pour le relâchement) ;
- Le système osseux pour le travail de toutes les articulations

Voilà, un peu long mais difficile de faire court lorsqu'on est impliquée à 200% comme je le suis !.

Écrire commentaire

Commentaires: 0